ECOLE DE PILOTAGE

Av’AIRon Club | Aéroclub de Rodez est avant tout une école de pilotage agréée auprès de la DGAC | Direction Générale de l’Aviation Civile. Notre association est reconnue DTO | Declared Training Organisation (organisme de formation déclaré), sous le numéro FR.DTO.0523, afin de pouvoir répondre aux nouvelles normes et réglementations européennes concernant le suivi de formation et la sécurité en aéroclub.

Notre association vous propose différents types de formation afin d’évoluer dans le domaine du pilotage. Du BIA, pour découvrir les bases théoriques de la mécanique de vol, au PPL, pour devenir un pilote privé autonome, notre équipe pédagogique vous accompagnera tout au long de votre cursus.

Le BIA | Brevet d’Initiation Aéronautique est destiné aux jeunes de 13 à 25 ans. Il s’effectue dans le cadre d’une convention signée entre un aéroclub et un établissement scolaire. Il comporte une initiation théorique dans un établissement scolaire et une initiation pratique dans un aéroclub.

Depuis la rentrée 2009 / 2010, Av’AIRon Club forme des étudiants au brevet d’initiation aéronautique en collaboration avec le lycée François d’Estaing de Rodez.

La formation comprend une quarantaine d’heures de cours et une formation pratique sous forme de deux à trois vols de 30 à 40 minutes chacun.

Après l’obtention du BIA, un élève désirant poursuivre sa formation vers le LAPL ou le PPL peut se voir accorder des aides financières grâce au programme Objectif Pilote dirigé par la FFA | Fédération Française Aéronautique.

Le LAPL | Licence de Pilote d’Avion Léger permet dès 17 ans, de voler seul à bord d’un avion monomoteur, en France, ou dans toute Europe (si obtention de la compétence linguistique anglaise). Le LAPL se compose d’un examen théorique et pratique.

Examen théorique

L’examen théorique du LAPL est composé de 2 modules avec des questions de type QCM à choix unique, pour réussir l’épreuve il faut obtenir un minimum de 75% de bonnes réponses à chaque module dans un délai de 18 mois à compter de la réussite du 1er module. A l’issue, le théorique a une validité de 24 mois à compter de la réussite du dernier module.

Module 1 – Préparation à l’examen
– Règlementation
– Connaissances général des aéronefs
– Performances et préparation
– Facteurs humaines
– Météorologie
– Navigation
– Procédures opérationnelles
– Principes du vol
– Communications

Module 2 – Préparation théorique aux vols
– Manoeuvres
– Masse & Centrage
– Préparation du vol et surveillance radio
– Circuit d’aérodrome et circulation Aérienne

Examen pratique

Afin de se présenter à l’examen pratique du LAPL, le candidat doit avoir un certificat médical valide, avoir 17 ans résolut. Son carnet de vol doit justifié d’au moins 30 heures de vol d’instruction dont 15 heures de vol en double commande et 6 heures de vol en solo supervisé, dont un minimum de 3 heures de vol solo en campagne avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ. L’emport de passagers pourra être autorisé après 10 heures de vol supplémentaires.

Validité

Le LAPL à une validité dite “glissante” : vous devez, dans les 24 mois précédents, avoir effectué un minimum de 12 heures de vols dont un vol d’une heure avec instructeur. Si vous ne remplissez pas ces conditions d’expérience récente, il vous faudra :
– Soit passer un test en vol avec un examinateur
– Soit voler suffisamment avec un instructeur ou sous la supervision d’un instructeur pour combler le nombre d’heures manquantes et parvenir aux conditions d’expérience récente précitées.

Le PPL est une licence OACI reconnue mondialement (si obtention de la compétence linguistique anglais) qui autorise son titulaire à voler de jour seul à bord d’un avion monomoteur, sans rémunération et avec emport de passagers. Il n’y a pas d’âge pour commencer une formation, cependant le 1° vol solo à bord ne peut intervenir avant 16 ans révolus et l’obtention du PPL avant 17 ans révolus. Il est possible d’apposer sur le PPL des qualifications tel que la qualification voltige, la qualification montagne, la qualification vol de nuit, etc… Pour obtenir le PPL, il est nécessaire de réussir un examen théorique et pratique.

Examen théorique

L’examen théorique du PPL est composé de 2 modules avec des questions de type QCM à choix unique, pour réussir l’épreuve il faut obtenir un minimum de 75% de bonnes réponses à chaque module dans un délai de 18 mois à compter de la réussite du 1er module. A l’issue, le théorique a une validité de 24 mois à compter de la réussite du dernier module.

Module 1 – Préparation à l’examen :
– Règlementation
– Connaissances général des aéronefs
– Performances et préparation
– Facteurs humaines
– Météorologie
– Navigation
– Procédures opérationnelles
– Principes du vol
– Communications

Module 2 – Préparation théorique aux vols :
– Manoeuvres
– Masse & Centrage
– Préparation du vol et surveillance radio
– Circuit d’aérodrome et circulation Aérienne

Examen pratique

Afin de se présenter à l’examen pratique du PPL, vous devez avoir effectué au minimum 45 heures de vol, comprenant au moins 25 heures en double commande (avec un instructeur) et 10 heures de solo supervisé (incluant une navigation de plus de 150 nm avec un atterrissage complet sur deux aérodromes différents de celui de départ).

Validité

Le PPL est valable à vie, cependant la qualification SEP (“Single Engine Piston”, monomoteur à pistons) est associée a une validité de 24 mois. Pour revalider la qualification SEP, il existe 2 moyens en fonction de l’expérience récente.

Si vous avez effectué dans les 12 mois précédent l’expiration au moins 12 heures de vol, dont au moins 6 heures de vol en solo et 12 décollages et atterrissages, il s’agit d’une prorogation ; dans le cas contraire, il s’agit d’un renouvellement.

Prorogation : il suffit de faire au moins 1 heure de vol avec un instructeur habilité dans les 12 derniers mois.
Renouvellement : il faut faire un test avec un examinateur.

La qualification Vol de Nuit permet d’affiner son pilotage et de découvrir la troisième dimension d’une autre manière. Sous réserve de ne pas avoir de restriction médicale, elle s’obtient après avoir effectué :
– 5 heures de vol de nuit dont 3 heures en double commande
– 1 heure de vol en campagne, (navigation),en double commande
– 5 décollages et 5 atterrissages complets de nuit

La qualification Vol de Nuit est reportée sur votre licence par la DGAC une fois que votre instructeur vous juge prêt. Il n’y a pas d’examen par un FE (examinateur) à la fin de cette formation.

La qualification Vol de Nuit est acquise à vie, s’il n’y a pas de restriction médicale à posteriori. Pour pouvoir emmener des passagers de nuit, il faut justifier au cours des trois derniers mois 3 décollages et 3 atterrissages dont 1 de nuit.

Les bourses d’études Objectif Pilote s’applique aux pilotes et élèves pilotes de moins de 21 ans.

Dans la lignée du BIA, l’ambition du programme Objectif Pilote est de conduire les jeunes jusqu’au PPL en évitant les abandons en cours de formation grâce à des aides substantielles qui sont accordées une fois l’objectif atteint. Il est à noter que ces aides sont plus importantes si la personne est titulaire du BIA.

Exemple de bourses Objectif Pilote :
– 1° lâcher solo = 335 €
– LAPL Modulaire = 335 €
– LAPL Modulaire + BIA = 500 €
– Théorique LAPL + BIA = 75 €
– Théorique LAPL + lic. Jeunes Ailes + BIA = 100 €
– LAPL complet = 670 €
– Théorique PPL + BIA = 75 €
– Théorique PPL + lic. Jeunes Ailes + BIA = 100 €
– PPL complet = 670 €
– Qualification Vol de Nuit = 335 €

Pour plus d’informations, consultez le site de la FFA | Fédération Française Aéronautique

NOTRE INSTRUCTEUR | CHEF PILOTE
Michel Demeusy


Militaire retraité


Pilote ULM
Pilote hélicoptère | PPL(H)
Pilote professionnel avion | CPL(A)
Instructeur avion | FI
Examinateur avion | FE


+ 8000 heures de vol

Retour en haut